NEWSLETTER DE GIVAT HAVIVA - DECEMBRE 2021

 LA LETTRE D'INFORMATION DE GIVAT HAVIVA

DECEMBRE 2021



L'éditorial de notre Directrice Exécutive


Chers amis,

L'année d'activité a commencé à Givat Haviva, et le campus est rempli d'étudiants, d'enseignants, d'administratifs du campus, de personnes apprenant l'arabe parlé et de visiteurs de la galerie d'art. Le Lycée international (GHIS) a entamé sa quatrième année d'existence en ajoutant une classe de Seconde, ouverte aux Israéliens arabes et juifs, et devenant ainsi un cycle complet de trois ans.

Après presque deux ans dans l'ombre des restrictions dues au CoVid, marqués par une activité irrégulière et majoritairement en ligne, nous pouvons enfin reprendre ensemble des activités éducatives et culturelles, en présentiel. L'année écoulée a également été une année difficile mais stimulante pour les relations judéo-arabes en Israël, avec les événements de mai et la guerre à Gaza, mais en réponse, nous constatons une augmentation impressionnante de l'intérêt des écoles pour nos programmes d'éducation partagés, rencontres binationales ou séminaires. Après deux ans d'incertitude politique et aucun budget gouvernemental clair, maintenant qu'un nouveau budget de l'État et de nouveaux plans gouvernementaux pour l'avancement de la société arabe ont enfin été approuvés, nous espérons travailler à la Knesset et auprès du gouvernement pour accroître son soutien à la société solidaire, l'éducation et les programmes faisant progresser l'égalité pour les citoyens arabes d'Israël.

La crise de violence dans la société arabe, qui a dépassé toutes les bornes et a finalement atteint le cœur du public israélien, pousse le gouvernement israélien à agir. À Givat Haviva, nous élaborons des programmes éducatifs sur la violence et la culture de la médiation, et coopérons avec les Ministères qui nous consultent dans le cadre du programme global de lutte contre la violence.

2022 pourrait bien être un tournant dans les relations judéo-arabes en Israël, précisément après avoir atteint le fond en tant que société en 2021. L'esprit de changement politique et social, le fait que pour la première fois un parti arabe fasse partie de la coalition gouvernementale , et le fait que la société israélienne ait en grande partie réussi à surmonter les événements de mai et à retourner travailler et vivre ensemble dans un espace commun, nous donne à tous l'espoir de poursuivre le vaste travail qu'il nous reste encore afin de bâtir une société égalitaire, juste et plus sûre pour nous tous.

Michal Sella
Le 25 octobre, Givat Haviva a organisé une discussion sur la lutte contre la criminalité dans la société arabe, avec le directeur général du ministère de l'Intérieur Tomer Lotan et son staff, des représentants du monde universitaire et des militants d’organisations de la société civile. La réunion a eu lieu à l'initiative de M. Lotan, suite à l'approbation du plan d'urgence du gouvernement pour lutter contre la criminalité et la violence dans la société arabe. C'est le début d'un dialogue direct entre la direction du ministère et les organisations qui œuvrent depuis des années pour éradiquer ce fléau.

La discussion a soulevé des questions de fond et des critiques concrètes concernant certaines parties du plan du gouvernement, la gestion de la criminalité par la police et la crise de confiance qui caractérise les relations avec la société arabe. Les participants ont souligné le grave problème des jeunes Arabes qui n'ont aucune perspective d'éducation ou d'emploi, un problème primordial qui place potentiellement la moitié des jeunes Arabes sous l'influence du crime. Traiter ce problème est essentiel pour lutter contre la violence et la criminalité en général.
 
Nous apprécions grandement la volonté du ministère de parler aux éléments civils et communautaires de la société arabe, et nous œuvrerons à créer des points de rencontre et un dialogue direct entre les représentants de la société arabe et les représentants du gouvernement dans le domaine brûlant et important de la lutte contre le crime et la violence.
Le 4 novembre 2021, la Directrice exécutive de Givat Haviva, Michal Sella, s’est rendue dans le Land allemand de Rhénanie-Palatinat, qui soutient depuis de nombreuses années Givat Haviva et les activités visant à renforcer la démocratie israélienne. Au cours de la visite, elle a rencontré la Première ministre de Rhénanie-Palatinat, Malo Dreyer, et l'a remerciée pour son amitié personnelle de longue date avec Givat Haviva et la contribution vitale du Land à la construction d'une société solidaire et égalitaire en Israël.
 
Lors d'une réunion avec le Ministre de l'Éducation du Land, des projets ont été lancés pour des délégations d'enseignants en 2022 sur le thème de l'éducation à une société solidaire. Michal a présenté l'activité de Givat Haviva à la commission parlementaire de l'éducation et a remercié les législateurs pour leur soutien de nombreuses années. Elle a également rencontré le Président du Parlement, qui a renouvelé son attachement à Givat Haviva.
 
Lors de la réunion, nous avons échangé des idées sur les défis de la politique éducative actuelle et future en Israël et en Rhénanie-Palatinat. « Givat Haviva vit les valeurs de démocratie, de diversité et de tolérance de manière exemplaire », a déclaré le Président. « Les rencontres entre jeunes juifs et arabes servent à briser les stéréotypes mutuels à un stade précoce et à promouvoir un discours de paix et d'égalité.
 
Givat Haviva développe une variété passionnante de nouveaux programmes de société solidaire, dont certains sont déjà en cours et d’autres devraient être lancés dans les prochains mois, en attendant le financement. Voici un échantillon de nos nouveaux programmes :

Nouveaux programmes en cours :
Rencontres de jeunes en mode hybride 
Le CoVid ayant empêché la tenue de rencontres en face-à-face, Givat Haviva a développé un format virtuel pour les réunions de jeunes. D'un coût inférieur et nécessitant moins de logistique, ces rencontres sont plus accessibles, cependant les rencontres en face à face entre jeunes juifs et arabes ont un impact émotionnel irremplaçable et doivent être préservées autant que possible. Pour combiner les avantages des deux approches, Givat Haviva lance un programme de réunions hybrides, avec des premières réunions en ligne, et  se terminant par une vraie rencontre sur place sur le campus de Givat Haviva.
Formation à la médiation pour responsables d’éducation
Les directeurs d’école et les assistants sociaux sont appelés à agir dans des environnements hétérogènes et complexes, où groupes religieux, nationaux, politiques, de genre et socio-économiques de toute nature se rencontrent, pour résoudre les conflits, inculquer une culture scolaire bienveillante et transmettre aux élèves les valeurs d'une société solidaire. La difficulté augmente lorsque les activités scolaires incluent des Juifs et des Arabes, qu'ils soient étudiants ou enseignants, dans des activités extérieures ou en tant que professeurs permanents ou temporaires. Dans de telles situations, les responsables sont rarement suffisamment préparés pour faire face aux problèmes qui peuvent survenir.

Ce programme-pilote offre une formation à la médiation et à la résolution des conflits pour les directeurs, les directeurs adjoints et les assistants sociaux des écoles qui incluent dans le même établissement des professeurs issus des communautés juive et arabe, avec des corps étudiants mixtes et/ou qui organisent (ou sont intéressées à organiser) des activités sociales conjointes pour les deux communautés.

Les participants assistent à un cours de médiation élaboré et dispensé conjointement par les enseignants rattachés à la Faculté de Droit de l'Université Bar Ilan. Le cursus de 60 heures, reconnu par le Comité Gadot  (centre d'évaluation des politiques publiques), délivre une certification de médiateur, avec un contenu adapté aux communautés scolaires et aux enjeux des rencontres délicates du point de vue idéologique et national.
Hébreu +
S'appuyant sur des années d'expérience en apprentissage de la langue hébraïque, Givat Haviva a lancé une formation pilote de 30 heures pour enseignants, portant spécifiquement sur l'hébreu seconde langue . Cette formation, organisée en partenariat avec Joint Israël et le Ministère de l'Économie et de l'Industrie, initie les enseignants juifs et arabes à un programme ciblant l'employabilité et aboutit à une certification pour enseigner l'hébreu seconde langue dans les services d'emploi. Le cursus est reconnu en tant que crédit de formation continue pour les professeurs.
Mumken: Arabe pour l’accès à l’emploi
En coopération avec Joint Israël, Givat Haviva dispense une formation de base en arabe parlé  pour professionnels des ressources humaines, dirigeants, conseils en développement de carrière et à autres en contact avec la population arabe d'Israël. Le cours est conçu pour leur permettre de mieux répondre aux besoins des demandeurs d’emploi et des employés, de pouvoir les mettre à l’aise et de mieux percevoir leurs forces, et de en fin de compte, promouvoir l’emploi arabe et l’intégration par le travail.
Programmes dont le lancement est prévu en 2022

Artistes juifs et arabes en résidence
Les jeunes diplômés des principales écoles d'art israéliennes ont de grandes difficultés à passer du statut d'étudiant à celui d'artiste actif. Le Centre d'Art de Givat Haviva propose de répondre à ce besoin avec une résidence de 3 mois pour ces jeunes afin de fournir des outils et une compréhension de la façon d'être un artiste qui ne sont pas enseignés en écoles d'art, mais qui sont essentiels à leur permettre de poursuivre leur carrière après l'obtention du diplôme.

Il s'agit notamment de traiter des réalités économiques et des aspects pratiques des métiers artistiques, y compris la soumission de projets, les bourses, les portfolios, les contacts avec les galeries et la participation à des projets de groupe.

Le programme Artistes en résidence créera une plate-forme de coopération reliant différents domaines et institutions qui sont généralement séparés, ainsi que de jeunes artistes des communautés juive et arabe.

Le programme comprendra également une série d'initiatives pour permettre une rencontre entre l'art et la société et entre l'artiste et son public. Au cours des prochains mois, Givat Haviva entamera les travaux de rénovation nécessaires à disposer d'un local pour le programme.
Centres de médiation et de dialogue dans les villes arabes
Conformément aux recommandations du Comité des élus arabes d'Israël et du Comité exécutif mis en place par le gouvernement pour lutter contre la violence et la criminalité dans la société arabe, Givat Haviva propose de créer des centres de médiation et de dialogue dans un ensemble pilote de 5 municipalités.

Dans une approche originale, des leaders communautaires respectés seront identifiés et formés pour servir de médiateurs dans les centres mis à disposition, équipés et dotés en personnel par les municipalités. La formation en médiation, dispensée par le programme interdisciplinaire de résolution, gestion et négociation de conflits de l'Université Bar-Ilan, conférera une certification reconnue par le Comité Gadot (centre d'évaluation des politiques publiques).

Les médiateurs mèneront également des activités de sensibilisation du public et d'éducation pour sensibiliser et promouvoir une culture de médiation et de dialogue dans leurs communautés.

Les centres seront soutenus pendant l'année de mise en place et de formation et les 2 premières années de fonctionnement suivantes un comité directeur comprenant des experts en médiation de premier plan, les chefs des municipalités participantes, divers représentants de la société arabe (en veillant à ce que les préoccupations des femmes et des jeunes soient prises en compte en compte) et le personnel du programme professionnel de Givat Haviva.
Échange d’enseignants entre communautés
Etant donné l'absence d'un système éducatif intégré en Israël, ce programme vise à envoyer des enseignants juifs et arabes dans les écoles de l'autre. Des écoles juives et arabes géographiquement proches et de recrutement similaire seront jumelées et échangeront des professeurs d'anglais, d'éducation physique et d'art pendant un semestre.

Une formation sera dispensée aux enseignants participant à l'échange, au corps professoral et aux élèves de l'école d'accueil. Un enseignant mentor sera désigné pour accompagner et être le point de contact pour l'enseignant visiteur de l'école d'accueil, afin de permettre à toutes les personnes impliquées de tirer le meilleur parti de l'échange.

Le Ministère de l'Éducation soutient ce programme et reconnaît Givat Haviva comme un partenaire privilégié pour sa mise en œuvre, étant donné ses années d'expérience à placer des enseignants juifs d'hébreu parlé dans les écoles arabes.

La nature temporaire des échanges est conçue pour attirer des écoles plus largement que dans le groupe qui serait habituellement volontaire pour un tel programme, et le jumelage d'écoles est destiné à générer des liens et à déclencher d'autres activités impliquant les deux écoles.

Le Ministère de l'Éducation financera les heures d'enseignement, qui représentent l'essentiel du coût du programme, tandis que Givat Haviva sera en charge de toutes les formations complémentaires.
Juste représentation dans la fonction publique
Les citoyens arabes, qui représentent plus de 22 % de la population israélienne, ne représentent que 12,2 % des employés de la fonction publique, principalement dans le secteur de la santé. Cela ne laisse que 7,7 % dans tous les autres domaines, dont seulement 3,2 % de cadres. Il existe un large consensus sur la nécessité d'une représentation proportionnelle pour tous les secteurs de la population, partagée par la Commission de la fonction publique. Il permettrait aux institutions publiques de comprendre les besoins de la société arabe et d'y apporter une réponse appropriée, d'améliorer la situation de l'emploi dans la société arabe, de renforcer la confiance entre citoyens arabes et État, de légitimer aux yeux de la public juif la participation arabe aux processus de décision , et contribuer à l'intégration par le travail. Givat Haviva propose un programme d'intervention dans trois domaines critiques : (1) localiser et renforcer les candidats arabes potentiels à l'intégration dans la fonction publique dans les domaines en demande ; (2) fournir une formation aux employés arabes déjà en fonction, et présentant un potentiel de promotion ; (3) former des cadres pour soutenir et tutorer les employés arabes débutants, et promouvoir des attitudes de tolérance culturelle sur le lieu de travail. L'objectif du programme est d'améliorer les chances d'une intégration réussie dans la fonction publique et d'avancement vers des postes de direction pour les fonctionnaires arabes, et en particulier les femmes.

Programmes en cours

Formation des enseignants à la société solidaire
Conformément aux instructions gouvernementales et aux recommandations formulées dans sa Feuille de Route vers une société solidaire, Givat Haviva dispense une formation sur la société solidaire aux enseignants juifs et arabes. Elle vise à déclencher un processus de mise en réseau et de transformation pour les enseignants eux-mêmes, tout en leur donnant les compétences utiles pour guider leurs élèves à travers les sujets difficiles de l’identité et des rencontres transcendant les frontières ethniques. 
Enrichissement en langue hébraïque (Safa M’shutefet)
En 2014, Givat Haviva a commencé à détacher des enseignants juifs dans les écoles arabes pour y enseigner l’hébreu parlé, et y apparaître comme des représentants de bonne volonté de la société juive. A partir de 2020, le Ministère de l’Éducation a salué le succès du programme et accru son soutien, le reprenant en direct, tout en reconnaissant Givat Haviva comme le partenaire privilégié pour en assumer la responsabilité pédagogique, fournir aux enseignants un soutien professionnel et évaluer le programme. 
Bara’em Hi-Tech 
Le programme Bara’em Hi-Tech de Givat Haviva (NdT : bien connu des Amis français de Givat Haviva puisque nous le soutenons depuis sa création avec les Bourses Danielle Haddad) donne aux lycéens arabes prometteurs, dont beaucoup sont issus de milieux défavorisés, la possibilité d’étudier l’ingénierie et la technologie informatique, et d’obtenir des crédits pour une Licence en informatique alors qu'ils terminent le lycée. 
Rencontres de jeunes sur deux jours 
Givat Haviva reste le leader des rencontres judéo-arabes de jeunes, qui rassemblent des groupes venus d’écoles arabes et juives pour deux jours de rencontres intensives et encadrées pour les élèves et les éducateurs qui les accompagnent.  
À travers les yeux des autres
Depuis plus de 20 ans, Givat Haviva propose "Through Others' Eyes", réunissant un groupe de jeunes arabes et juifs de la région pendant une année au cours duquel ils apprennent à se connaître les uns les autres, en utilisant la photographie comme véhicule pour explorer et exprimer les réalités complexes qu’ils découvrent.  
Les Enfants enseignent aux Enfants (Yami)
(NdT : Programme soutenu par les Amis français de Givat Haviva)
Yami, qui a débuté en 1987 et a vu passer plus de 30 000 élèves, est un programme de jumelage qui permet de faire se rencontrer sur deux années scolaires les élèves de couples de collèges arabes et juifs et leurs enseignants, et leur donne des outils pour promouvoir le respect et la compréhension mutuelle. 
Études de langue et civilisation arabe
L’Institut d’études arabes, créé dans le cadre du Centre judéo-arabe pour la paix à Givat Haviva en 1963, est le plus ancien et le plus expérimenté du pays. Alors que la langue arabe est de toute évidence un élément central de l'environnement israélien, de nombreuses écoles ne l’enseignent pas, et d'autres se concentrent sur l’arabe littéraire, ce qui n’est pas utile dans la vie quotidienne. 
Galerie d’art 
Le 16 octobre 2021, une exposition personnelle d’Aisha Arar a ouvert ses portes à la Galerie d'Art. L’exposition présentera des peintures, des dessins, des vidéos, des performances et des textes visuels. Aisha, une jeune et talentueuse artiste arabe, est diplômée du Jaljulia Art College. Il s’agit de sa première exposition personnelle en Israël.  
Le Lycée international (GHIS)
(NdT : Programme soutenu par les Amis français de Givat Haviva)
Le Lycée international de Givat Haviva en est à sa quatrième année de fonctionnement.  A cette rentrée s'est ouverte une classe de Seconde comprenant 25 élèves arabes et juifs israéliens, qui s'ajoutent aux cent élèves de Première et Terminale venant d’Israël et du monde entier, dont certains sont francophones lire la suite (en anglais)...
Facebook
Facebook (en anglais)
Website
Site internet
Twitter
Gazouiller
Copyright © 2021 Givat Haviva Israël, Tous droits réservés.
Mises à jour de Givat Haviva

Notre adresse postale est la suivante :
Givat Haviva Israël
Givat Haviva, Doar Na Menashe
Givat Haviva 37850
Israël

Ajoutez-nous à votre carnet d’adresses


Vous souhaitez modifier la façon dont vous recevez ces e-mails ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou se désabonner de cette liste


Commentaires